Mon compte Demande d'informations

Liste des sites à visiter

Tous les sites à visiter avec le Pass Découverte

Plein d'idées de découvertes à faire en Bourgogne-Franche-Comté en famille, en amoureux ou entre amis

Muni de votre Pass Découverte BFC, entrez gratuitement dans ces parcs, musées, monastères et châteaux de la région, suivez un guide ou louez un vélo... Vous avez 3 jours, 7 jours (sur 15 jours) ou 1 an pour effectuer vos sorties et visites, en fonction du Pass que vous avez choisi. Une formule idéale pour profiter de votre week-end en famille (activités avec enfants, sites naturels exceptionnels...) ou pour visiter la région et ses incontournables avec vos proches pour des vacances en Bourgogne-Franche-Comté ! Un véritable bon plan ! Pensez au Pass Découverte pour les vacances 2021 en Bourgogne-Franche-Comté !

Nouveauté : le Pass Découverte dématérialisé !

Le Pass Découverte existe aussi sous forme 100% dématérialisé ! Vous pouvez le commander sur la boutique en ligne en précisant que vous choisissez comme support votre téléphone mobile et vous le recevrez par retour sous forme d’un Pdf avec le QR Code que vous pourrez présenter pour entrer dans tous les sites du réseau Pass Découverte BFC. 

Colline Notre-Dame du Haut

RONCHAMP

La Colline Notre-Dame du Haut, située à Ronchamp (Bourgogne - Franche-Comté), au sud du Parc naturel régional des Ballons des Vosges, est un lieu unique, d'une grande valeur sur les plans historique, artistique et spirituel. Connue à travers le monde entier, elle attire des visiteurs de tous horizons, de l'architecte passionné au visiteur curieux. Le célèbre architecte suisse Charles-Edouard Jeanneret dit Le Corbusier y construit une chapelle en 1955. Jean Prouvé réalise un campanile dans les années 1970 et récemment, en 2011, Renzo Piano œuvre sur la colline. Ainsi est né l’ensemble architectural harmonieux composé du monastère Sainte-Claire, de la Porterie, du campanile et de la chapelle Notre-Dame du Haut. Cette dernière, bâtiment iconique, est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis le 17 juillet 2016, aux côtés de 16 autres sites au titre de "L'oeuvre architecturale de Le Corbusier, une contribution exceptionnelle au mouvement moderne".

En savoir plus

9,00 € (enfant 9,00 €) Gratuit avec le Pass !

Consortium Museum - Centre d'art Contemporain

DIJON

Installé depuis 2011 dans un bâtiment de 4 000 m² conçu spécialement par l’architecte japonais Shigeru Ban, l’histoire de cette institution d’un genre particulier commença en 1977 au premier étage d’une librairie alternative, puis dans un ancien magasin situé en fond de cour sur la place du marché, dans le centre-ville de Dijon. De jeunes universitaires y mirent en oeuvre leur ambition d’exposer l’art de leur époque : accompagnés d’une poignée de passionnés, ses fondateurs Xavier Douroux et Franck Gautherot, organisèrent dès la fin des années 1970 des expositions avec les artistes de l’avant-garde : Christian Boltanski en 1978, Hans Peter Feldmann en 1979, Annette Messager en 1980, Cindy Sherman et Daniel Buren en 1982, Carl Andre et Richard Prince en 1983, Bertrand Lavier et Hans Haacke en 1986… Dès la fin des années 1980, Le Consortium interrogea la nature et les conventions de l’exposition au moyen de l’exposition elle-même, organisant avec « Une Autre Affaire » une « exposition d’expositions » re-enactant en presque temps réel, à Dijon, les Group Shows organisés aux États-Unis par Peter Halley, Bob Nickas ou Steven Parrino ; organisant aussi, avec « Le Choix des Femmes » en 1990, une exposition qui conduisit 4 commissaires masculins à inviter chacun 4 artistes femmes. Après avoir exposé dans les années 1980 l’art minimal et conceptuel, la Pictures Generation et les expériences abstraites prolongeant les Néo-Géo, Le Consortium a accompagné, dans les années 1990, l’émergence d’une nouvelle génération d’artistes : des Young British Artists – Liam Gillick, Angela Bulloch, ou Gillian Wearing – à Dominique Gonzalez-Foerster, Maurizio Cattelan, Carsten Höller, Pierre Huyghe, Ugo Rondinone, Jorge Pardo ou Philippe Parreno. Récemment salué par le New York Times comme « The under-the-radar French museum that quietly predicts art’s next big thing », Le Consortium a, depuis les années 2000, organisé les premières expositions en France de nombre d’artistes américains – Christopher Wool, Kelley Walker, Rachel Feinstein, Josh Smith, Rachel Harrison, Wade Guyton, Joe Bradley, Roe Ethridge, Brian Calvin, Alex Israel, Oscar Tuazon, Lari Pittman – tout en consacrant des expositions rétrospectives à l’oeuvre de Lynda Benglis, Dadamaino, Luigi Ontani ou Phillip King. Commissaire du pavillon français qui valut un Lion d’Or à Pierre Huyghe à la biennale de Venise en 2001, puis de la 7e Biennale de Lyon en 2003 (« C’est arrivé demain »), Le Consortium participa à la « redécouverte » de l’oeuvre de Yayoi Kusama, lui consacrant, dès l’an 2000, une grande rétrospective ensuite présentée à la Maison du Japon à Paris avant de voyager au Danemark, en Autriche, et en Corée, et organisa aussi des expositions à Anyang, à Séoul… Et au Centre Georges Pompidou lorsqu’y fut présentée sa collection. Aux côtés de la Fondation de France, Le Consortium est médiateur de l’action « Nouveaux Commanditaires », qui offre la possibilité à des citoyens rassemblés autour d’une cause commune de passer commande à un artiste pour exprimer cette préoccupation. De nombreux projets ont ainsi été réalisés, conduisant par exemple Oscar Tuazon à créer une oeuvre monumentale à Belfort en hommage aux Commandos d’Afrique, ou Christopher Wool à concevoir un nouvel ensemble de vitraux pour l’église prieurale de La Charité-sur-Loire, en Bourgogne. Prenant part à l’ambition du classement au patrimoine mondial de l’UNESCO des Climats du vignoble de Bourgogne, Le Consortium a développé en 2012 avec le Domaine de la Romanée Conti, un projet visant à transformer l’ancienne cuverie des Princes de Conti en un espace d’exposition consacré à l’art actuel et y a organisé depuis des expositions de Bertrand Lavier, John M. Armleder, Thomas Houseago, Yan Pei Ming, Kim Gordon, Rodney Graham… Que les fondateurs du Consortium, rejoints depuis 1995 par Éric Troncy, en soient demeurés les directeurs artistiques pendant 40 ans (offrant ainsi, pour une structure publique consacrée à l’art contemporain, un modèle de permanence sans équivalent dans le monde) permit d’établir avec les artistes un dialogue ininterrompu et prolongé souvent tout au long de la carrière de ceux-ci, qui fait du Consortium un laboratoire exigeant et un lieu de débat esthétique dont l’exposition est le langage. Depuis les années 2000, trois commissaires associées ont rejoint Le Consortium : Seungduk Kim, Stéphanie Moisdon et Anne Pontégnie.

En savoir plus

5,00 € (enfant 5,00 €) Gratuit avec le Pass !

Ecomusée de la Bresse Bourguignonne

PIERRE-DE-BRESSE

Présentation des milieux naturels, de l'archéologie et de l'histoire de la Bresse Bourguignonne et du château de Pierre ; exposition permanente des métiers d'autrefois, de la vie économique et des productions d'aujourd'hui. Collection de meubles traditionnels bressans, salle audiovisuelle, de conférence et de concert. Salon de thé. Animation musicale chaque dimanche de juin à septembre et saison de concerts. Visite libre et gratuite du parc.

En savoir plus

Écomusée du Pays de la Cerise

FOUGEROLLES-SAINT-VALBERT

Etabli dans une distillerie qui fut en activité jusqu'en 1978, l'Ecomusée du Pays de la Cerise retrace, à travers ses bâtiments et ses collections, l'histoire et les techniques de la distillation et de la culture du cerisier dans le pays Fougerollais. Celui-ci témoigne de 150 années de distillation, de vente et de savoir-faire de la cerise. La visite débute devant l’imposante maison de maître et guide le public à la rencontre de ces familles qui ont appris à maîtriser la surprenante alchimie de la transformation du fruit fermenté en un liquide cristallin : le kirsch. De la récolte à la mise en bouteille, des alambics au grenier, le visiteur découvre tous les secrets de l’exploitation de la cerise.

En savoir plus

Espace Archéologique de Clairvaux-les-lacs

CLAIRVAUX-LES-LACS

IL Y A 6000 ANS, DES LACS, DES HOMMES ... Il y a presque 150 ans, un patrimoine inédit est sorti de l'oubli sur les bords des lacs jurassiens de Chalain et Clairvaux. Remarquablement conservés, ce sont les vestiges d'une cinquantaine de villages lacustres, du Néolithique et de l'Âge du Bronze (datés de 3900 à 800 av. n-è) qui ont été recensés, en partie fouillés et étudiés pendants plus de 40 ans. Le milieu humide des bords de lacs a permis la conservation inespérée d'une très grande quantité de restes organiques (bois, tissus, restes alimentaires, récoltes, outils...). L'étude de ces célèbres vestiges a permis aux chercheurs d'apporter un tout nouvel éclairage sur la vie des Hommes au Néolithique. Plus d'infos sur les Hommes des Lacs sur www.chalain.culture.gouv.fr Cette exposition originale et accessible à tous, offre un large panorama de la vie des premiers agriculteurs jurassiens qui ont bâti leurs maisons sur pilotis au bord de nos lacs (maquettes, reconstitution d'une maison grandeur nature, outillage, fac-similés, vidéos etc.). ANIMATIONS De nombreuses animations sont proposées toute l'année pendant les vacances scolaires. - Visites guidées - Circuit "plage-expo" - Ateliers pour enfants GROUPES Adultes, scolaires, périscolaires : nous vous accueillons toute l'année sur réservation. 07 76 96 35 02

En savoir plus

Expositions Temporaires - Tour 46

BELFORT

La Tour 46, classée Monument Historique en 1971, était l'un des éléments essentiels de la défense de la ville. Aujourd'hui, elle accueille les expositions temporaires des musées de Belfort.

En savoir plus